DarkTravel_logo

Belgique insolite

Belgique inhabituelle et mystérieuse

La Belgique abrite un certain nombre de lieux insolites et mystérieux.

Mais pour ceux qui recherchent une grande expérience sans trop de monde, nous avons compilé une liste d'activités et de lieux cachés et mystérieux.

Ces voyages nous montrent la trace que nous avons laissée dans l'histoire et nous confrontent au temps et à la temporalité.

 


Belgique inhabituelle et mystérieuse

Historique, légendaire, horrible, religieux et mystérieux. Des visites éducatives enrichissantes.

 

 

Expériences inhabituelles & Première et Seconde GM

Belgique

La première guerre mondiale.

Fort de Loncin.

Considérée comme le symbole de la bataille de Liège et de l'héroïsme de la Belgique face à l'attaque allemande en 1914, la forteresse de Loncin reste un lieu de mémoire exceptionnel conservé en l'état de sa destruction pendant la Première Guerre mondiale.

 

La piste des tranchées

Un système de bunkers et de tranchées allemand de 1917.
Considéré comme l'un des systèmes de tranchées de la Première Guerre mondiale les mieux préservés de toute l'Europe ! Il contient 4.7 km de tranchées et une quinzaine de bunkers, dont 4 sont ouverts aux visiteurs.

Sur les traces de LEUTNANT ZIMMERMANN

Dans la forteresse de Stabroek, il y a la salle Zimmermann, où sont exposées en grand format un certain nombre de photographies aériennes de ce pilote allemand de 1918. Vous découvrirez les vestiges bien préservés du patrimoine militaire unique des environs d'Anvers.

Le fil de la mort

Le fil de la mort était une clôture électrique à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas pendant la Première Guerre mondiale. C'était la frontière entre la guerre et la paix.
Le fil de la mort a été installé parce que les soldats allemands n'ont pas réussi à sceller hermétiquement la frontière nationale, longue d'un kilomètre. De nombreuses personnes ont ainsi pu traverser la frontière : volontaires de l'armée belge, espions, livreurs de courrier clandestin, résistants, passeurs et réfugiés.

Seconde Guerre mondiale

Kazerne Dossin

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1942-1944, les occupants allemands ont utilisé la Kazerne Dossin à Malines comme camp de collecte pour les Juifs et les Tziganes belges. De ce camp, environ 25 500 Juifs et 354 Tsiganes ont été déportés, la plupart vers Auschwitz-Birkenau. 

Fort de Breendonk

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été utilisé par les SS et converti en Auffanglager pour les Juifs, résistance et les prisonniers politiques. Le Mémorial est aujourd'hui l'un des témoins les mieux préservés de l'horreur nazie en Europe.

Adolf Hitler - quartier général

C'est à Brûly-de-Pesche, à quelques pas de la frontière française, qu'Adolf Hitler décida d'installer son quartier général en vue de l'invasion de la France, en juin 1940.Également appelé le « Ravin du Loup » (Wolfsschlucht), le site abrite toujours les vestiges du passage d’Hitler et comporte un abri bétonné accessible par deux portes blindées, ainsi que deux autres chalets de style bavarois dans lesquels séjournaient le führer et ses officiers.

Le pont cassé à Bohan

De ce pont réservé autrefois au vicinal il ne reste que des vestiges, mais il a sa petite histoire …

Il y a près de 80 ans qu’il fut détruit durant la seconde guerre mondiale. Il le fut le 11 mai 1940 par les Français qui voulaient protéger leur retraite. En 1941, le pont fut réparé provisoirement en bois et le tram pouvait de nouveau passer.

Mais le 6 août 1944, à l’instar du génie de l’armée française en 1940, les Allemands pour aussi protéger leur retraite le démolirent à leur tour. Il ne fut jamais reconstruit.

Le Camp du Maquis des Blaireaux à Vresse

Sur le secteur de la Basse-Semois (Groupe D), il y eut plus de 20 camps de maquisards lors de la dernière guerre mondiale. Suivant les circonstances de cette guerre, ils furent abandonnés, rasés par l’ennemi ou reconstruits ailleurs. Impossible, ici, de les décrire tous.

Plus d'info >
 

Belgique Insolite

Belgique

Une exploration passionnante des lieux oubliés, abandonnés et condamnés.

1/ Abbaye de Villers
Une abbaye cistercienne en ruines, magique et sereine.

2/ Fort de la Chartreuse
Cette forteresse Belge abandonnée est délibérément laissée à la nature.

3/ Blegny-Mine
Descendez dans les tunnels pour découvrir la vie d'un mineur de charbon.

4/ Gare Du Montzen
Abandonnée depuis 1998, cette gare est devenue une oasis pour les explorateurs urbains.  

5/ Sanatorium du Basil
Un sanatorium du début du XXe siècle, longtemps abandonné et aujourd'hui récupéré par la nature.

 

Plus d'info >
 

Belgique / Hollande mysterieuse

Belgique / Pays Bas

Belgique et Pays-Bas : Une combinaison de plusieurs endroits inhabituels. Pour ceux qui recherchent une grande expérience sans le tumulte, nous avons compilé une liste d'activités et de lieux cachés.

1/ Hôpital psychiatrique du cimetière
Entre 1921 et 1981, les patients trouvent leur dernière demeure dans le cimetière de la Rijkskrankzinnigengesticht,

2/ Grottes de St. Pietersberg
Incroyable labyrinthe de grottes artificielles.

3/ Fort Saint Pierre
Cette forteresse historique néerlandaise porte encore les traces d'un seul siège.

4/ Tour d'Eben-Ezer
Une tour belge auto-construite inspirée de la Bible et des anciennes civilisations.

5/ Fort Eben-Emael
Cette vaste forteresse belge était autrefois considérée comme impénétrable, mais elle n'est plus qu'une relique abandonnée.

6/ Labyrint Drielandenpunt
Un beau labyrinthe marquant l'endroit où trois pays se rencontrent.

 

 

Plus d'info >
 

Une recherche de sites spirituels secrets en Belgique.

Sous le signe de l'"Agneau

L'Adoration de l'Agneau", des frères van Eyck, dévoilé en 1432, est reconnu dans le monde entier comme un événement artistique majeur, l'un des tableaux les plus influents jamais réalisés.

L'abbaye historique de Saint-Bavon.

Vous êtes un fan du mysticisme ? Alors ces ruines ne vous laisseront pas indifférents. Vous êtes sur un terrain historique ici. Au VIIe siècle, Amandus van Gent y fonda l'abbaye de Saint-Bavon, dans le but de convertir les habitants de Ganda.

L'abbaye majestueuse de Tongerlo
Au milieu d'un espace vert et boisé, traversé par de vieilles avenues, se dresse l'ancienne et majestueuse abbaye - magnifique ! Après une histoire parfois mouvementée, l'abbaye est toujours une oasis de paix, de spiritualité, d'histoire et de mystères religieux.
L'attraction de l'abbaye est bien sûr la peinture légendaire, religieuse et mystérieuse,
La Cène de Léonard de Vinci

L'abbaye de Villers

La Belgique possède de nombreux sites remarquables et originaux. La Bourgogne Belgique n'a pas seulement une riche histoire de la bière, mais compte également de nombreuses abbayes. L'un d'eux est la remarquable abbaye de Villers, avec ses belles ruines. Un lieu historique magnifique pour profiter du soleil et des couleurs de l'automne.

Château médiéval de Bouillon

Cette forteresse, qui domine fièrement la ville depuis un rocher escarpé, est située dans une vallée marquée par les méandres de la Semois.

Malgré son âge, cette forteresse féodale a été bien conservée et témoigne de façon considérable des événements qui se sont déroulés ici au Moyen-Âge, au moment des croisades. Le célèbre propriétaire de l'époque, Godfrey de Bouillon, a clairement laissé son empreinte sur le lieu et a été la figure de proue de la première croisade.

Abbaye d'Orval

L'abbaye d'Orval est un monastère cistercien fondé en 1132.

La visite des ruines de l'ancienne abbaye cistercienne révèle un site d'une histoire fascinante et d'une beauté toute particulière, encastré dans une vallée où naît la source Mathilde.

 

Plus d'info >